​​​​​​​ Créé en 1998 par le Syndicat National de la Librairie Ancienne et Moderne, le Prix français de la bibliographie récompense des travaux francophones portant sur l'histoire de l'imprimé, du livre ancien et moderne, de l’édition, sur l’illustration des livres, la reliure, les bibliothèques et la bibliophilie. C’est le seul prix français portant sur ces domaines.

La première remise du prix a eu lieu lors de l’édition 1998 de la Foire Internationale du Livre ancien. Depuis 2007, le Salon International du Livre rare se tient au Grand Palais, où le prix a été ainsi décerné annuellement.
Depuis 2018, le jury, présidé par Patrick Hatchuel, membre du SLAM en charge de l’organisation du prix, a décidé d’en élargir la portée à l’histoire générale du livre, et modifie son intitulé : Prix français de la bibliographie & de l’histoire du livre. La périodicité en a été également changée pour transformer le prix en biennale.

La cession prévue en 2020 ayant dû être reportée,
la dernière remise du prix s'est faite le samedi 25 septembre 2021 lors du Salon International du Livre rare & des Experts en Objets d’art, au Grand Palais Éphémère. ​​​​​
LAURÉATS DE LA 21E ÉDITION
Le premier prix a été décerné à l’unanimité à l’ouvrage de Guillaume BERTHON,
pour sa Bibliographie critique des éditions de Clément Marot, publié à Genève chez Droz en 2019.
"Fruit d'une dizaine d'années de travail, cette bibliographie critique propose au lecteur un parcours guidé dans le maquis éditorial
marotique, complété par une description minutieuse de toutes les éditions parues du vivant du poète et juste après sa mort (jusqu'en 1550)." (Note de l'éditeur).
"C'est à mes yeux un chef-d’œuvre, l'idéal de ce à quoi peut tendre le travail bibliographique." (Jean-Marc Chatelain, directeur de la réserve des livres rares de la BnF et membre du jury).
Le prix d’honneur revient, par 5 voix à Linda GIL,
pour L’Édition Kehl de Voltaire, publié à Paris chez Champion en 2018. 

Premier grand travail d'ensemble sur le sujet, d'une érudition et d'une précision qui fera date, il porte sur la célèbre édition dite "Kehl" des œuvres de Voltaire (70 volumes pour l'édition in-8°) réalisée dans la clandestinité sous le patronage de Beaumarchais et Condorcet entre 1785 et 1790.
L'auteur, de cet essai, Linda Gil, nous livre le résultat d'une enquête littéraire et historique qui s’appuie sur des archives en grande partie inédites puisées dans des fonds européens. Histoire du livre, de la production éditoriale et de la réception de l’œuvre voltairienne, l'ouvrage porte également sur la diffusion des Lumières à un moment clef de l’histoire culturelle européenne.

La 22e édition
, qui concernera les ouvrages parus en 2020 et 2021, sera organisée pour l'édition 2022 du salon. Par la suite, nous reviendrons à la périodicité de biennale.

Le lauréat
Le lauréat
Nadine Ferey (Conservatrice du fonds ancien de la Bibliothèque de l’Arsenal), Jean-Marc Dechaud (SLAM), Patrick Hatchuel (SLAM, président du jury), Jean-Marc Chatelain (Directeur de la réserve des livres rares, BnF), Henri Bonnefoi (SLAM), Linda GIL, Guillaume BERTHON (prix d’honneur et lauréat 2021) Benoît Forgeot (SLAM), Hervé Valentin (SLAM), Emmanuel Pierrat (avocat, collectionneur et bibliophile).  Absents sur la photo et excusés : Yann Sordet (Conservateur général de la Bibliothèque Mazarine), George Vigarello.
Nadine Ferey (Conservatrice du fonds ancien de la Bibliothèque de l’Arsenal), Jean-Marc Dechaud (SLAM), Patrick Hatchuel (SLAM, président du jury), Jean-Marc Chatelain (Directeur de la réserve des livres rares, BnF), Henri Bonnefoi (SLAM), Linda GIL, Guillaume BERTHON (prix d’honneur et lauréat 2021) Benoît Forgeot (SLAM), Hervé Valentin (SLAM), Emmanuel Pierrat (avocat, collectionneur et bibliophile). Absents sur la photo et excusés : Yann Sordet (Conservateur général de la Bibliothèque Mazarine), George Vigarello.
Le prix d'honneur
Le prix d'honneur
Les libraires d'anciens ont été parmi les premiers à explorer l'histoire matérielle du livre et à procurer, dès la fin du XVIIIe siècle, des travaux bibliographiques rigoureux (Debure, Brunet, Quérard, etc.) dont chacun s'accorde aujourd'hui à reconnaître l'importance fondamentale tant pour le commerce et la diffusion du livre que pour la recherche en général.
À travers ce prix, le SLAM et ses professionnels ont eu l'ambition de perpétuer cette tradition en encourageant la recherche dans les différents domaines du patrimoine imprimé et en promouvant les travaux de bibliographie matérielle dont l'importance ne cesse d'être réévaluée. Il s’inscrit ainsi dans une longue tradition de collaboration entre la librairie française et la recherche historique et bibliographique.
Précisons que les ouvrages portés au concours sont sélectionnés sur la base d'un recensement rigoureux avant d'être soumis à l'appréciation et à la délibération d'un jury mixte constitué de dix spécialistes des livres anciens et modernes, pour une part responsables et conservateurs de bibliothèques parmi les plus importants (Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque de l'Arsenal, Bibliothèque Mazarine), et pour l'autre de libraires du SLAM.
Souhaitons enfin que le Prix français de la bibliographie & de l’histoire du livre puisse à l'avenir encore resserrer ses liens organiques avec le Prix de Bibliographie LILA – Breslauer, décerné tous les quatre ans par la Ligue Internationale de la Librairie Ancienne - LILA, à laquelle le SLAM est affilié. Nous œuvrons à ce rapprochement.

Vous aimerez aussi